logo-tapuscrits

facebookgoogleplustweeterpinterestinstagram
contact connexion cgu-cgv aide
» 

Notre boutique de livres

Les livres d'occasions sont uniquement vendus sur place.

228 références au catalogue.

En stock 7
11.60 € TTC
jaquette
Neuf : Éditions Tapucrits
ISBN 979-10-94418-20-8 - 05/2016
118 pages - au format 118x178
Photos de Fitaki Linpé

Juste la douceur du vent

Christian Cosberg

'... Christian Cosberg utilise souvent des figures poétiques (principalement personnifications et métaphores) qui apportent une grande force à ses textes. Enfin, même s'il s'émancipe de certaines règles formelles, Christian Cosberg comprend parfaitement l'esprit du haïku. Et il garde l'essentiel. La magie opère. L'épiphanie a lieu. « C'est ça ! C'est ça ! » s'écrit-on à chaque page... ' Vincent Hoarau Christian Cosberg continue avec ce deuxième livre, « Juste la douceur du vent » de lever un coin du voile sur sa nature profonde. Il est né de l'écriture pour l'écriture, l'écriture est un chemin qui dit le monde autant qu'il nous dit. Et il sait désormais que le haïku et le roman ouvrent des portes sur toutes sortes de mondes… Des mondes que nous habitons autant qu'ils nous habitent.

En stock 18
9.80 € TTC
jaquette
Neuf : Éditions Tapucrits
ISBN 979-10-94418-18-5 - 05/2016
96 pages - au format 118x178
Illustrations de Shuang Gao

Cuisine d'été

Fitaki Linpé

là-bas face au lac / habitent un vieil homme / et sa barque. Ainsi commence « Cuisine d'été ». Et pour qui connaît tant soit peu le haïku, tout est là, observation, inspiration, retenue, rythme. En huit mouvements – lisez ces haïkus à voix haute, vous y entendrez une petite musique à nulle autre pareille – l'auteur saisit l'essence de l'été dans des haïkus polis comme les cailloux d'une rivière, épurés à deux doigts du silence. Ici, le peuple des insectes, cigales, mouches et moustiques. Là celui des humains, enfants écoliers ou en colonie, ami en visite, poètes en lecture, inconnus de passage. Et partout cette invraisemblable nature qu'il ne se lasse pas de contempler au gré de ses changements.

En stock 3
15.00 € TTC
jaquette
Neuf : Nombre 7
ISBN 978-2-36832-199-7 - 05/2016
188 pages - au format 148 x 210

S'il se pouvait... La joie !

Bruno Odile

Dans un monde social et économique en rupture, est-il encore concevable de vouloir vivre de la joie ? Les angoisses latentes auront-elles raisons de nos plus beaux sourires ? Ce livre n'est pas un traité, ni une démonstration lambda : L'auteur nous fait part de ses réflexions concernant l'emprise socio-culturelle qui nous étouffe et de la détermination nécessaire pour ne pas se laisser piéger par le marasme ambiant. J'essaie de faire en sorte que le lecteur pénètre dans sa propre expérience en lui permettant de se mettre en mouvement, dit-il.

En stock 3
15.00 € TTC
jaquette
Neuf : Noumène Editions
ISBN 979-10-96474-00-4 - 05/2016
142 pages - au format 148 x 210

Quartz

Bruno Odile

Un fils, c'est un miroir dans lequel on scrute une autre image de soi. Le regarder grandir, c'est prendre progressivement conscience de ce que l'on est devenu au fil des années, mais c'est aussi entrevoir l'étendue de ses propres failles ou de ses flamboyances éphémères. Être père, c'est avoir le privilège de regarder différemment le temps se dissoudre et contempler cette autre palpitation cardiaque qui poursuivra à sa manière notre histoire. Un fils, c'est un quarts fait de chair et d'os. Un fils, c'est un acte d'amour vivant. Dans cet ouvrage, Bruno Odile délivre une réflexion sur la filiation. A travers elle, il relate son propre cheminement de père qui le conduit à la seule alternative possible : la joie d'aimer.

En stock 1
15.00 € TTC
jaquette
Neuf : Auto-édition
ISBN 978-2-9555332-5-3 - 05/2016
120 pages - au format 130 x 180

Nouures

Paul Régis

Pour ce troisième recueil de poétique, Paul Régis se penche sur le cours d'une vie qui pratique un cheminement similaire à celui d'un fleuve dont le cours dépend plus du territoire à traverser que de ses choix propres. Le fleuve ne peut se maintenir qu'entre des rives assignées par une destinée. Ce mariage obligé, entre la terre et l'eau, lui donne une inévitable sujétion de comédien, avec pour seule sauvegarde un funambulisme d'humanisme. Entre humour et poésie, il ne reste qu'à assumer ce projet dans un monde qui recherche désespérément l'amour et la beauté.