logo-tapuscrits

facebooktweeterpinterestinstagram
contact connexion cgu-cgv aide
» 

Notre boutique de livres

Les livres d'occasions sont uniquement vendus sur place.

672 références au catalogue.

commander
En stock 1
Sur place uniquement
6.00 € TTC
jaquette
Occasion : France Loisirs
ISBN 2744189138 - 01/2006
524 pages - au format 240x150
Diane de Poitiers et Catherine de Médicis, deux rivales dans le cœur du roi

La lune et le serpent

Princesse Michael de Kent

La lune et le serpent nous dévoile, sur fond de Renaissance, la magnifique liaison qu'entretint jusqu'à sa mort le roi de France Henri II avec la belle Diane de Poitiers, de dix-neuf ans son aînée. Marié très jeune et contre son gré à Catherine de Médicis, le roi ne cessera jamais d'aimer Diane à la beauté proverbiale, laissant son épouse de consume de douleur et de jalousie. Seule la mort accidentelle d'Henri mettra un terme à l'amour de Diane ainsi qu'à la jalousie dévorante de Catherine. Cette dernière, qui avait adopté pour devise secrète 'haïssez et attendez', pouvait enfin gouverner la France seule, selon ses caprices et sur les cendres d'une passion inassouvie...

commander
En stock 2
Sur place uniquement
15.00 € TTC
jaquette
Neuf : Éditions Athéna
ISBN 9782951787636 - 01/2006
108 pages - au format 20 x 20
Illustrations de Cécile Henriel

Le Grand Prince

Florian Mantione

Le Grand Prince représente notre parcours initiatique, une quête liée à une révélation, un cheminement conduit par un sage, se déroulant grâce à des rencontres et jamais achevé... Il s'inspire des contes philosophiques, des contes soufis, des fables, de notre héritage culturel, de Confucius et de la sagesse chinoise, des histoires transmises par nos parents... Il représente le patient travail de l'apprenti taillant sa pierre brute pour atteindre la sagesse.

commander
En stock 1
Sur place uniquement
1.30 € TTC
jaquette
Occasion : POCKET
ISBN 9782266147729 - 11/2005
259 pages - au format 108 x 177

La prochaine fois

Marc Lévy

Parti à la recherche d'un tableau mystérieux, Jonathan croise la route de Clara. Tous deux sont convaincus de s'être déjà rencontrés. Mais où et quand ? A Londres, il y a plus d'un siècle...

commander
En stock 1
Sur place uniquement
5.00 € TTC
jaquette
Occasion : Julliard
ISBN 9782260016809 - 10/2005
187 pages - au format 230 x 140
Le temps des tours

Chroniques de l'asphalte 1/5

Samuel Benchetrit

C'était au temps des tours. Dans la banlieue électrique, même le silence fait du bruit. Sous son poster de Bob Marley, le jeune Bench rêve d'asphalte et de néons. Autour, la cité palpite. On taxe des clopes aux copains. On charrie Dédé. Chaque étage a son histoire, jusqu'à l'ascenseur en panne et jusqu'au vide-ordures. On n'ose pas trop parler aux filles, encore, alors on se tape sur la gueule et on écoute, on regarde, on grandit. On n'oublie pas le temps des tours.

commander
En stock 1
Sur place uniquement
0.50 € TTC
jaquette
Occasion : Hachette
ISBN 9782011691835 - 10/2005
127 pages - au format 18 x 11

Les Caprices de Marianne

Alfred de Musset

Octave, bohème et libertin, plaide auprès de Marianne, sa cousine par alliance, la cause de son ami, le timide et romanesque Coelio. Mais il n'obtient d'autre résultat que d'intéresser la jeune femme en sa propre faveur. Par 'caprice,' elle lui offre un rendez-vous. Octave alors s'efface au profit de Coelio, mais le fait ainsi tomber dans un guet-apens. Drame de l'amitié autant que drame de l'amour, les Caprices sont surtout le drame de l'identité perdue. Coelio est le double d'Octave; Octave est 'une autre Marianne.' Le chassé-croisé des personnages, divaguant comme Octave toujours ivre, errant comme Coelio définitivement perdu dans ses rêves, ou trottant comme Marianne allant et venant de chez elle à l'église au rythme des heures canoniales, fait du caprice à la Goya la figure même d'un destin cruel et absurde. Dans Les Caprices de Marianne, en 1833, Musset nous présente les deux visages d'une jeunesse désenchantée: d'un côté, le ténébreux Coelio, habité par un désespoir amoureux; de l'autre, son ami ironique, Octave, qui parie sur la dérision généralisée. Entre les deux, la capricieuse Marianne fait le mauvais choix - et Coelio est tué à la suite d'une méprise. Douloureuse impasse du romantisme: mourir d'amour ou ne plus croire en rien. Je ne vous aime pas, Marianne ; c'était Coelio qui vous aimait. 'Acte 2, scène 6', Les Caprices de Marianne.