logo-tapuscrits

facebookgoogleplustweeterpinterestinstagram
contact connexion cgu-cgv aide
» 

Notre boutique de livres

Les livres d'occasions sont uniquement vendus sur place.

583 références au catalogue.

commander
En stock 1
Sur place uniquement
1.00 € TTC
jaquette
Occasion : Robert Laffont
ISBN 9782266092784 - 05/1999
188 pages - au format 180x110

Malataverne

Bernard Clavel

Un climat d'insécurité règne dans l'arrière-pays lyonnais. Trois jeunes garçons seraient à l'origine de nombreux larcins. Heureusement, les gendarmes sont sur le qui-vive pour apaiser la colère des fermiers qui voient d'un mauvais oeil leur cheptel attaqué. Appâtés par le gain et animés par le goût du risque, les jeunes voleurs préparent un nouveau coup : s'emparer du magot de la mère Vintard, une vieille femme qui vit seule avec son chien à Malataverne, une ferme isolée au fond de la vallée. Pour Robert, apprenti plombier de quinze ans, ce coup de main représente un pas qu'il hésite à franchir.

commander
En stock 1
Sur place uniquement
1.50 € TTC
jaquette
Occasion : Les Editions de Minuit
ISBN 9782707317711 - 01/1999
250 pages - au format 109 x 180

Je m'en vais

Jean Echenoz

'Je m'en vais', ce sont les premiers mots prononcés par le héros du roman d'Echenoz, qui vient de décider de quitter sa femme. Ce sont également les derniers mots du livre, émis par ce même héros lorsque, après une année d'errance et d'aventure, le cœur brisé, il revient hanter ce qui fut le domicile conjugal. La boucle est bouclée, la révolution est terminée, la parenthèse se ferme, le héros a simplement un peu vieilli. Il a connu des aventures qu'on dirait palpitantes à cause des dérèglements de son muscle cardiaque. Il est allé jusqu'au pôle Nord pour récupérer un trésor d'ancien art esquimau. Il a été volé et voleur, escroc et escroqué, séducteur et séduit, il a vécu. Il ne lui en reste qu'un vague malaise et un essoufflement...

commander
En stock 0
Sur place uniquement
1.50 € TTC
jaquette
Occasion : POCKET
ISBN 9782266105569 - 01/1999
219 pages - au format 108 x 178

Le courage d'être soi

Jacques Salomé

Cet ouvrage de Jacques Salomé nous initie à l'art de communiquer en conscience. Il nous propose, entre autres, quelques repères pour : - Explorer les zones d'ombre de notre personnalité qui nous enchaînent dans notre relation avec autrui et avec nous-même. - Apprendre à surmonter les violences, les blessures et les souffrances. - Sortir des fidélités contraignantes et aller de la fidélité à l'autre à la fidélité à soi. - Vivre les deuils successifs de notre existence et en sortir plus grand. - Découvrir l'espérance spirituelle qui est en chacun de nous. Un livre qui propose un nouvel art de communiquer, une charte du mieux-être avec autrui et avec soi-même. Un pont entre la psychologie et la spiritualité.

commander
En stock 1
Sur place uniquement
5.00 € TTC
jaquette
Occasion : Ramsay
ISBN 9782719104507 - 01/1999
310 pages - au format 225x140

La révolution du mieux-être

Jean-Paul Pianta

Votre bonheur dépend de vous ! Transformez votre vie et celle de vos proches. Comment ? En apprenant à écouter les messages de votre corps : il est modèle d'intelligence, un modèle de flexibilité, de disponibilité, de tolérance et de compétence. Le corps vous informe de tout de qui influe sur vous, l'esprit, les émotions et une multitude de facteurs extérieurs : hygiène, nourriture, habitat, éducation, justice... Votre bien-être résulte donc d'un système relationnel où tout est interdépendant. Le fabricant de mobilier détermine des formes qui affectent la colonne vertébrale, les produits de l'agriculteur conditionnent la santé des consommateurs. Une simple phrase de l'instituteur peut orienter la vie d'un enfant. De la même façon, la propreté des mains du boucher a des incidences sur votre santé.

commander
En stock 1
Sur place uniquement
2.00 € TTC
jaquette
Occasion : Gallimard
ISBN 9782070403738 - 09/1998
264 pages - au format 18 x 11
Livres I à IV

Les Confessions

Jean-Jacques Rousseau

Je sentis avant de penser : c'est le sort commun de l'humanité. Je l'éprouvai plus qu'un autre. J'ignore ce que je fis jusqu'à cinq ou six ans ; je ne sais comment j'appris à lire ; je ne me souviens que de mes premières lectures et de leur effet sur moi : c'est le temps d'où je date sans interruption la conscience de moi-même. Ma mère avait laissé des romans. Nous nous mîmes à les lire après souper, mon père et moi. Il n'était question d'abord que de m'exercer à la lecture par des livres amusants ; mais bientôt l'intérêt devint si vif, que nous lisions tour à tour sans relâche, et passions les nuits à cette occupation. Nous ne pouvions jamais quitter qu'à la fin du volume. Quelquefois mon père, entendant le matin les hirondelles, disait tout honteux : «Allons nous coucher ; je suis plus enfant que toi.»