logo-tapuscrits

facebookgoogleplustweeterpinterestinstagram
contact connexion cgu-cgv aide
» 

Notre boutique de livres

Les livres d'occasions sont uniquement vendus sur place.

568 références au catalogue.

commander
En stock 2
Sur place uniquement
15.00 € TTC
jaquette
Occasion :
au format 15 cm

Compas franc-maçon

Compas maçonnique en métal de 15 cm

commander
En stock 1
Sur place uniquement
30.00 € TTC
jaquette
Neuf :

Mitaines maçonniques faite main

Mitaines maçonniques faite main. Idéal pour le Secrétaire ou le Vénérable Maître. 100 % coton. Sur commande.

commander
En stock 5
Sur place uniquement
10.00 € TTC
jaquette
Neuf :

Canne pour le Maître des Cérémonies

Canne en bois pour le Maître des Cérémonies.

commander
En stock 0
Sur place uniquement
2.00 € TTC
jaquette
Occasion : Livre de poche
242 pages - au format 16,5 x 11

Histoires

Jacques Prévert

Histoires a paru la même année que Paroles, en 1946. On peut voir dans les courts textes que contient ce recueil une des raisons du succès de Jacques Prévert (né en 1900) : chacun de ces textes est une « histoire », il est vrai, et parfois une fable. On a dit : « Prévert est un des rares poètes qui, depuis longtemps, parlent à la troisième personne. » En effet, il ne se raconte pas seulement lui-même, mais raconte « ce qui arrive » ou « est arrivé ». Sous le titre Histoires furent d'abord publiés en juin 1946 trente poèmes de Jacques Prévert. Après la première édition, Prévert procède, en amont et en aval d ses trente poèmes, à des adjonctions successives qui, sans jamais altérer le noyau original, finiront comme par l'enchâsser. Le recueil trouve son ampleur définitive dans l'édition de 1963, qui l'enrichit de quarante textes et se compose de deux parties: 'Histoires' et 'D'autres histoires'.

commander
En stock 0
Sur place uniquement
1.50 € TTC
jaquette
Occasion : Gallimard
ISBN 9782070367627 - 254 pages - au format 18 x 11

Paroles

Jacques Prévert

Rappelle-toi Barbara Il pleuvait sans cesse sur Brest ce jour-là Et tu marchais souriante Épanouie ravie ruisselante Sous la pluie Rappelle-toi Barbara... Oh Barbara Quelle connerie la guerre Qu'es-tu devenue maintenant Sous cette pluie de fer De feu d'acier de sang Et celui qui te serrait dans ses bras Amoureusement Est-il mort disparu ou bien encore vivant Oh Barbara