logo-tapuscrits

facebooktweeterpinterestinstagram
contact connexion cgu-cgv aide
» 

Notre boutique de livres

Les livres d'occasions sont uniquement vendus sur place.

672 références au catalogue.

commander
En stock 1
Sur place uniquement
2.00 € TTC
jaquette
Occasion : Folio
ISBN 9782070360420 - 02/1972
280 pages - au format 11 x 18

La peste

Albert Camus

' - Naturellement, vous savez ce que c'est, Rieux ? - J'attends le résultat des analyses. - Moi, je le sais. Et je n'ai pas besoin d'analyses. J'ai faut une partie de ma carrière en Chine, et j'ai vu quelques cas à Paris, il y a une vingtaine d'années. Seulement, on n'a pas osé leur donner un nom, sur le moment... Et puis, comme disait un confrère : ' C'est impossible, tout le monde le savait, sauf les morts. Allons, Rieux, vous savez aussi bien que moi ce que c'est... - Oui, Castel, dit-il, c'est à peine croyable. Mais il semble bien que ce soit la peste. '

commander
En stock 1
Sur place uniquement
1.50 € TTC
jaquette
Occasion : Editions du Seuil
ISBN 9782020052207 - 01/1972
277 pages - au format 105x180
Collection Points

Une logique de la communication

Paul Watzlawick Janet Helmick Beavin Don D Jackson

Scène de ménage dont Qui a peur de Virginia Woolf ? fournit le modèle, double bind où le sujet est soumis à plusieurs ordres contradictoires émis simultanément : tels sont certains des cas de pathologie de la communication analysés ici. Comment répondre à leurs paradoxes, sinon par des paradoxes ? On mettra le patient dans une double contrainte contradictoire, on lui prescrira son symptôme même.

commander
En stock 0
Sur place uniquement
1.00 € TTC
jaquette
Occasion : R.Simon
01/1972
284 pages - au format 18 x 11

Candide

Voltaire

On sait tout de Candide, sauf une chose : quel rapport l'auteur avait-il avec ses personnages ? Les a-t-il imaginés ou connus ? A-t-il partagé certaines de leurs aventures ? Est-il caché dans un coin du roman pour les observer ? Ce regard que Voltaire pouvait porter de l'intérieur sur sa création, c'est justement celui qu'au-delà des connaissances acquises, on a eu l'audace de tenter de porter sur Candide. Cette édition change l'interprétation du plus étudié, mais aussi du plus secret des contes voltairiens. Il s'y présente de façon nouvelle. Ce n'est plus seulement, comme on l'a dit, un 'catalogue de tous les malheurs humains', mis au service d'une campagne 'philosophique' contre la doctrine de la providence. C'est, dans sa genèse et dans sa structure, un voyage sentimental au pays de la mémoire. Que signifie ce nom 'Candide': innocence de celui qui ne connaît pas le mal ou illusion du naïf qui n'a pas fait l'expérience du monde? Voltaire joue en 1759, après le tremblement de terre de Lisbonne, sur ce double sens. Il nous fait partager les épreuves fictives d'un jeune homme simple, confronté aux leurres de l'optimisme, mais qui n'entend pas désespérer et qui en vient à une sagesse finale, mesurée et mystérieuse. Candide n'en a pas fini de nous inviter au gai savoir et à la réflexion.

commander
En stock 1
Sur place uniquement
3.00 € TTC
jaquette
Occasion : J'ai lu
00/1972
311 pages - au format 16,5 x 11,5

Des fleurs pour Algernon

Daniel Keyes

Daniel Keyes est né à Brooklyn en 1927. Après ses études, il entra dans la marine marchande avant de devenir rédacteur d'une revue d'anticipation, puis professeur à l'université de l'Ohio. Son roman Des fleurs pour Algernon a été porté à la télévision ainsi qu'au cinéma sous le titre de Charly. Il s'appelle Charlie Gordon, c'est un simple d'esprit, un minable, employé aux plus basses besognes dans une usine. Algernon, elle, est une souris de laboratoire et le traitement du Pr Nemur et du Dr Strauss vient de décupler son intelligence. Les deux savants tentent alors d'appliquer leur découverte à Charlie avec l'assistance de la jeune psychologue Alice Kinnian. C'est bientôt l'extraordinaire éveil de l'intelligence de ce cerveau demeuré. Charlie découvre avec passion un monde dont il avait toujours été exclu, et l'amour qui ne tarde pas à naître entre Alice et lui achève de la métamorphoser. Mais un jour, les facultés supérieures de la souris Algernon déclinent. Pour Charlie commence alors le drame atroce d'un homme qui peu à peu se sent retourner à l'état de bête.

commander
En stock 1
Sur place uniquement
3.50 € TTC
jaquette
Occasion : Livre de poche
00/1972
512 pages - au format 16,7 x 11

Nexus

Henry Miller

Le paradis n'est pas de ce monde, chacun le sait et Henry Miller mieux que personne en ces années 1926 et 1927. De quoi se plaint-il ? diraient les censeurs. Il voulait être débarrassé des contingences matérielles pour devenir écrivain, or il a la chance de trouver en sa seconde épouse Mona une femme dévouée qui le supplie de rester au logis pendant qu'elle part en quête de l'argent nécessaire pour vivre. Qu'il se gorge de lecture et de rêveries, qu'il s'emplisse les yeux de bonne peinture, qu'il écrive puisque c'est son désir. Oui, mais il y a un serpent dans leur nid d'amoureux : Stasia, l'amie de Mona. Il se ronge d'énervement, il délire, il tourne comme un ours en cage dans Brooklyn. Dix, vingt personnages baroques traversent son univers. Nul n'est plus extravagant que Stasia la folle. La jeter dehors ? Mona s'y oppose et, mieux encore, décide de visiter l'Europe avec elle. Lui gagnera entre-temps de quoi s'y rendre à son tour. Seule l'Europe, affirme Mona, convient à l'écrivain qu'il veut être. C'est sur le départ de l'auteur pour le « vieux continent » que s'achève ce volume, le troisième de la Crucifixion en rose où Miller décrit avec verve et passion son apprentissage d'homme de lettres.