logo-tapuscrits

facebooktweeterpinterestinstagram
contact connexion cgu-cgv aide
» 

Notre boutique de livres

Les livres d'occasions sont uniquement vendus sur place.

667 références au catalogue.

commander
En stock 1
Sur place uniquement
2.20 € TTC
jaquette
Occasion : Flammarion
01/1965
445 pages - au format 108 x 178

L'Iliade

Homère

' Le monde naît, Homère chante. C'est l'oiseau de cette aurore. ' Victor Hugo

commander
En stock 1
Sur place uniquement
1.00 € TTC
jaquette
Occasion : Le livre de poche
00/1965
249 pages - au format 170x115

La vagabonde

Colette

Comme Colette après sa séparation d'avec Willy, Renée Néré doit subvenir à ses besoins en se produisant sur des scènes de music halls ; marginale et déclassée, elle devient aussi une vagabonde sentimentale qui, après quelque temps d'une liaison pourtant heureuse, retrouve sa peur d'être un jour de nouveau prisonnière.

commander
En stock 1
Sur place uniquement
1.50 € TTC
jaquette
Occasion : Livre de poche
00/1965
192 pages - au format 16,6 x 11

Un Diable au Paradis

Henry Miller

Entre 1920 et 1939, on s'en souvient, Paris a été la ville d'élection d'une importante colonie d'artistes et d'écrivains étrangers; parmi eux, la romancière Anaïs Nin et Henry Miller. La première présente au second un certain Conrad Téricand, citoyen suisse passionné d'astrologie et ruiné. Se rappelant ses propres tribulations sans un sou en poche sur le pavé de Montparnasse, Miller aide Téricand de son mieux. La guerre venue, l'écrivain regagne les Etats-Unis. En 1947, il apprend que la situation de Téricand n'a fait qu'empirer. Son bon coeur lui dicte aussitôt d'inviter l'astrologue à Big Sut (Californie). Hélas, c'est le diable en personne qu’il installe dans sa maison. Comment vivre avec un démon (ce qui n’est pas commode) et comment s’en débarrasser (ce qui se révèle presque impossible), tel est le thème de ce récit vibrant de verve où le bouillonnant auteur des Tropiques se montre excellent peintre de caractères autant que mémorialiste divertissant.

commander
En stock 1
Sur place uniquement
3.00 € TTC
jaquette
Occasion : Cercle du bibliophile
10/1964
247 pages - au format 18,8 x 13,5

Une femme singulière

Jules Romains

Le train de vie que l'on mène chez les Chauverel laisse rêveur Henri, le fils de la maison. Comment sa mère, veuve depuis plusieurs années, se débrouille-t-elle pour payer réceptions, toilettes, voyages, appartement et tutti quanti alors que, de son propre aveu, le professeur Chauverel lui a laissé une fortune des plus médiocres ? D'où vient l'argent nécessaire à ces folies ? Henri, le fils qui adhère à un groupe idéaliste dont la devise est Tout ou rien) s'inquiète à l'idée que la source du pactole indispensable puisse être boueuse. Cette question pratique lui a été inspirée autant par son dégoût des mondanités coûteuses où se complaît Mme Chauverel que par l'imminence de son mariage avec une camarade de faculté, Geneviève. Se reprochant l'ingénuité qui l'a maintenu dans l'ignorance jusqu'à ce jour, il se lance dans une enquête dont les premiers résultats le laissent pantois... et libre de continuer ses recherches jusqu'à ce que soit soulevé le voile brillant qui recouvre la personnalité de Mme Chauverel, cette femme ô combien singulière.

commander
En stock 1
Sur place uniquement
17.00 € TTC
jaquette
Occasion : Jean Jacques Pauvert
10/1964
243 pages - au format 180 x 230

Le mystère des cathédrales

Fulcanelli

Sous le nom de Fulcanelli parurent Le Mystère des cathédrales en 1926, et Les Demeures philosophales en 1930. Ces ouvrages se proposent de décrypter la symbolique alchimique de plusieurs monuments, comme la cathédrale Notre-Dame de Paris, la cathédrale d'Amiens, ou l'Hôtel Lallemant de Bourges. Ils inspirèrent notamment l'ésotériste Robert Ambelain pour écrire Dans l'ombre des cathédrales, publié en 19391. Les deux ouvrages publiés sous le nom de Fulcanelli furent préfacés par Eugène Canseliet (1899-1982), qui se présente comme le disciple en alchimie de Fulcanelli, et illustrés par le peintre Julien Champagne (1877-1932). Ils ont été republiés aux Éditions des Champs-Élysées en 1957 et 1960, puis en 1964 et 1965 chez Jean-Jacques Pauvert. L'œuvre de Fulcanelli est discutée par des historiens comme Robert Halleux et Didier Kahn, qui contestent la pertinence d'une interprétation alchimique des édifices étudiés. Quant à l'identité de Fulcanelli, plusieurs hypothèses ont été émises concernant la personne cachée sous ce pseudonyme, lequel paraît être une combinaison des noms Vulcain et Élie2. [source wikipedia]