logo-tapuscrits

facebookgoogleplustweeterpinterestinstagram
contact connexion cgu-cgv aide
» 

Notre boutique de livres

Les livres d'occasions sont uniquement vendus sur place.

441 références au catalogue.

commander
En stock 1
Sur place uniquement
1.00 € TTC
jaquette
Occasion : Gallimard
ISBN 9782070360185 - 06/1997
150 pages - au format 180x110

La symphonie pastorale

André Gide

- Il ne faut pas chercher à m'en faire accroire, voyez-vous. d'abord parce que ça serait très lâche de chercher à tromper un aveugle... Et puis parce que ça ne prendrait pas, ajouta-t-elle en riant. Dites-moi, pasteur, vous n-êtes pas malheureux, n'est-ce pas ? Je portai sa main à mes lèvres, comme pour lui faire sentir sans le lui avouer que partie de mon bonheur venait d'elle, tout en répondant : - Non, Gertrude, non, je ne suis pas malheureux. Comment serais-je malheureux ?

commander
En stock 1
Sur place uniquement
6.00 € TTC
jaquette
Occasion : Editions Jouvence
ISBN 9782883531192 - 06/1997
104 pages - au format 145 x 21

Oser être soi

Eva Arkady

Être dépendant c'est : - compter sur l'autre pour combler le vide affectif qui est en nous ; - ne pas s'aimer soi-même, ne pas s'apprécier et ne pas se respecter à ses propres yeux ; - manquer de confiance en soi dans ses relations avec autrui ; - ne vivre que par le regard et au travers du regard des autres ; - toujours faire passer les autres avant nous, et se consacrer à eux sans penser à nous ; - en vouloir à l'autre de ne pas être ce qu'on voudrait qu'il soit. Se libérer de cette dépendance c'est apprendre à se connaître, à s'aimer, s'apprécier, à se respecter, à se faire du bien, à réintégrer sa vraie personnalité, à écouter, exprimer, répondre à ses besoins et réaliser ses désirs. Il est passionnant de se découvrir, de comprendre son passé, pour pouvoir l'intégrer, le digérer et se défaire de tout ce qui nous pèse et nous empêche de vivre heureux. Croyez en vous et votre vie changera !

commander
En stock 1
Sur place uniquement
5.00 € TTC
jaquette
Occasion : Michel Lafon
ISBN 9782840982586 - 04/1997
237 pages - au format 155 x 235

Brèves de comptoir

J.M. Gourio

Les Brèves de comptoir de Jean-Marie Gourio continuent de nous surprendre en nous rapportant, année après année depuis dix ans, ce que disent les gens qui aiment parler et boire et rêver et râler en liberté autour des comptoirs. Milliers de mots entendus qui dessinent des instants... Sociologie ? Promenade ! répond Gourio. Air du temps ? Courants d'air du temps ! répond Gourio. Le chômage, l'univers, les climats, la grande exposition Picasso, Internet, tout y passe ! On se souviendra longtemps, après les ' Je me souviens ' de Georges Perec, de ces ' J'écoute ' de Jean-Marie Gourio.

commander
En stock 1
Sur place uniquement
5.00 € TTC
jaquette
Occasion : Flammarion
ISBN 9782080669995 - 02/1997
408 pages - au format 215x140

La maison dont le chien est fou

Françoise Mallet-Joris

Que fera Violette, jeune employée intérimaire à la Préfecture de Police sous les ordres du célèbre Bertillon, en découvrant dans un dossier En attente, les photographies de l'appartement qu'elle vient de louer ? Elle sera bouleversée sans doute. Elle s'interrogera sur l'innocence de son propriétaire, jeune peintre séduisant mais secret, – vivant seul avec un chien au comportement étrange -, qui est, ou a été, soupçonné d'un crime. Mais surtout, elle qui, jeune novice dans un couvent, s'est trouvée obligée de le quitter, accusée d'un manque de vocation dont elle n'a pas conscience, elle s'identifiera à ce malheureux qu'entoure une hostilité peut-être injustifiée.

commander
En stock 1
Sur place uniquement
1.00 € TTC
jaquette
Occasion : Hachette
ISBN 9782011671295 - 01/1997
192 pages - au format 18 x 11

Amphitryon

Molière

Amphitryon, général des Thébains, a chargé son valet Sosie de prévenir sa femme Alcmène du succès qu'il vient de rencontrer au combat. Mais le dieu Mercure a écarté Sosie et s'est présenté à Alcmène sous ses traits. Le vrai Sosie doit avouer à son maître qu'il n'a pas accompli sa tâche et la stupéfaction d'Amphitryon s'accroît lorsqu'il découvre le peu de joie que sa femme manifeste à le revoir. Elle s'étonne, puisqu'elle a passé la nuit avec lui... Mais c'est Jupiter qui s'était introduit auprès d'elle sous l'apparence de son mari. Si Molière se réapproprie en 1668 cette fable mythologique venue de Plaute, avant que Giraudoux n'en fasse Amphitryon 38, c'est qu'elle porte en elle l'essence même du théâtre où l'apparence devient un moment le réel. Mais de ce sujet profond, Molière fait une comédie drôle car Amphitryon et Sosie sont pleinement joués par leur double et l'on comprend que le mari, bafoué par un Jupiter avatar de Don Juan, puisse s'affliger de son reflet... C'était d'ailleurs l'avis de Paul Léautaud : « Amphitryon, c'est l'apothéose du cocuage », « il y a dans les vers de Molière, dans cette oeuvre, avec une grâce et une sensualité infinies, une moquerie et une bouffonnerie irrésistibles ».