logo-tapuscrits

facebookgoogleplustweeterpinterestinstagram
contact connexion cgu-cgv aide
» 

Notre boutique de livres

Les livres d'occasions sont uniquement vendus sur place.

583 références au catalogue.

commander
En stock 1
Sur place uniquement
5.50 € TTC
jaquette
Occasion : Robert Laffont
ISBN 9782221057797 - 01/1981
2052 pages - au format 133 x 200

Histoire universelle des chiffes

Georges Ifrah

Ce n'est pas le Petit Prince qui demande à l'aviateur égaré de lui dessiner un mouton, mais un enfant qui demande au professeur 'Monsieur, d'où viennent les chiffres ?' Du coup, Georges Ifrah a tout abandonné et, des années durant, s'est plongé dans une quête aussi folle que celle du Graal. Et c'est ainsi qu'il s'est fait ethnologue, historien et archéologue du nombre, révélant alors une histoire profondément humaine, totalement insoupçonnée de lui...

commander
En stock 1
Sur place uniquement
3.00 € TTC
jaquette
Occasion : Flammarion
ISBN 9782080703811 - 01/1981
540 pages - au format Poche

La Dame aux camélias

Dumas fils

Armand Duval, jeune homme de bonne famille, s'éprend d'une courtisane à la mode, Marguerite Gautier. Mais le père d'Armand, soucieux des bienséances, persuade Marguerite de renoncer à cet amour déshonorant pour la famille. La jeune femme se sacrifie et retourne à sa vie de demi-mondaine. Bientôt la phtisie, mal incurable, la ronge... Parmi les sujets du XIXe siècle qui ont connu le plus grand succès et la plus grande longévité, 'la dame aux camélias' demeure le mythe féminin le plus populaire de l'ère bourgeoise. Ce sont les textes essentiels de ce mythe qui constituent l'objet de la présente édition. La première version en fut le roman d'Alexandre Dumas fils, La Dame aux camélias ; au roman succéda le drame homonyme du même auteur ; enfin l'opéra, La Traviata, composé par Verdi.

commander
En stock 1
Sur place uniquement
4.00 € TTC
jaquette
Occasion : points
ISBN 9782020057745 - 01/1981
327 pages - au format 11 x 18

Le langage, cet inconnu

Julia Kristeva

Par où commencer quand on veut s'initier à la linguistique ? Ce livre répond à cette question, que se pose tout étudiant qui s'intéresse au langage et aux sciences humaines. Plus qu'un manuel, il retrace l'histoire des pensées sur le langage, élaborées dans différentes civilisations, pour centrer son intérêt sur la science du langage en Occident et plus particulièrement encore aujourd'hui. La pensée linguistique s'éclaire ainsi, comme étroitement liée à la philosophie et à la société. S'il est vrai qu'à l'ère de l'humanité succède... une inconnue, n'est-il pas indispensable de l'aborder par ce qui demeure encore et toujours plus inconnu que l'homme et coextensif à son être : le langage ?

commander
En stock 1
Sur place uniquement
3.00 € TTC
jaquette
Occasion : Gallimard
00/1981
476 pages - au format 18 x 11
Préface de Jean-Pierre Lacassagne

Mauprat

George Sand

Les Mauprat : une famille de petits seigneurs berrichons, incultes et cruels, qui ne seraient pas déplacés dans un roman de Sade et perpétuent au dix-neuvième siècle les pires usages du monde féodal. À l'un d'eux, Bernard, on donne à violer sa cousine, Edmée. À force de courage, de grâce et de beauté, Edmée finira par dompter Bernard, par transformer la brute en homme véritable. Roman «noir» et roman socialiste en partie inspiré par les idées de Pierre Leroux, Mauprat marque le début du combat de George Sand pour les droits de la femme. «Adieu les ignobles passions, écrit-elle alors, et l'imbécile métier de dupe! Que le mensonge soit flétri et que l'esclavage féminin ait aussi son Spartacus. Je le serai ou je mourrai à la peine.»

commander
En stock 1
Sur place uniquement
0.50 € TTC
jaquette
Occasion : Les Editions de Minuit
ISBN 2707303089 - 01/1980
36 pages - au format 142 x 192

L'homme assis dans le couloir

Marguerite Duras

' Un homme, une femme. Un homme assis dans l'ombre d'un couloir, une femme allongée dans un jardin à quelques mètres de lui. On sait quelles niaiseries moralisatrices peut engendrer cette simplicité édénique. Marguerite Duras les esquive toutes à une altitude de sobriété et de rareté où l'oxygène manque pour en dire plus. Comme une émotion suffocante pour ce dernier épisode de ses aventures esthétiques (...) Pour dire cette simplicité fondamentale, Duras a renoncé aux coquetteries stylistiques qui firent précédemment sa renommée (...) L'écriture y gagne en intensité, tout entière dans ses répétitions, ses hésitations, ses troubles, ses silences, à la hauteur du sujet..' Gérard Lefort