» 

L'Archipel des TRANSITIONS de Sonia SONG - ISBN 978-2-9567857-0-5

commander
En stock 999
Sur place uniquement
L'Archipel des TRANSITIONS
Neuf : Editions “Nat' connexions“- En route vers le Futur
ISBN 978-2-9567857-0-5 - 04/2019
257 pages - au format PDF
Carnets gratuits en Open source

L'Archipel des TRANSITIONS de Sonia SONG

Sonia SONG définit son travail, comme celui d'une « assembleuse de possibles ». Chargée d'études “Energie- climat”, et du rapport de développement durable de Montpellier Méditerranée Métropole et de la ville de Montpellier, elle a observé la montée crescendo des enjeux climatiques. Pour partager ses préoccupations, elle a d'abord co-écrit “Le Sourire de Gaïa”, dans les années 2000. Ce spectacle théâtral proposait à l'époque une vision raisonnable de sortie de la crise climatique. Mais, c'était sans compter sur les multiples grains de sable, qui avaient déjà commencé à gripper la machine du changement, du moins à en ralentir la cadence. La société conditionnée à la surconsommation, n'était pas encore tout à fait prête, mais avançait cependant plus qu'on ne le pensait.

Aujourd'hui, nous sommes entrés dans” l'âge de faire”, et Sonia SONG vient revisiter son approche du sujet, notamment celui de l'adaptation au changement climatique. Pour elle, tout est relativement simple, et les solutions existent toutes, la transition est notre trajectoire la plus “secure”, et c'est pour cela que nous allons sans doute l'emprunter. Loin d'être un pari un peu fou, elle apporte dans ces Carnets, la démonstration que la transition peut sans doute révéler une sorte de nouvel âge de l'humanité, sans doute pas un hypothétique âge d’or, comme celui exploré par Jean Chavaillon, dans ses Chroniques du paléolithique, mais proche de ce moment inspirant, où l'humanité conquèrerait son époque de paix entre ses populations et d'harmonie avec la nature, son époque d'insouciance et de jeux sans fin. Une part de ce paradis perdu sommeille toujours en nous comme un trésor enfoui, qui après avoir traversé des temps tumultueux, vient recoloniser nos imaginaires, de manière ultra créative et disruptive. Sonia SONG le pense, “seule la génération climat peut réaliser une telle prouesse”de réinvention du Monde.

La question est : qu’avons-nous à développer dans ce voyage un peu initiatique, vers un nouveau modèle de civilisation écologique ? Un grain de sagesse ? L'altruisme, la coopération, l'entraide, le versant féminin de l'humanité, l’indépendance territoriale en ressources ? Allons-nous explorer de nouvelles frontières intérieures, de nouvelles valeurs et connaissances - partagées, de nouvelles formes de sociabilité ? Irons-nous vers un nouveau paradigme, celui de la“symbiose universelle”, vivrons-nous le nouveau“paradoxe de l'escargot et du jaguar”, qu'invente Sonia SONG, pour nous décrire sa vision ? Ferons-nous usage de la plasticité de notre cerveau pour devenir résilients, comme les neurosciences nous le proposent… ? Sonia pose des questions, ce n’est rien de moins, que notre intelligence collective qui soudain entre en scène, l'humanité défiant ses si nombreuses torpeurs et l'assaut de l'inconscient collectif, pour devenir consciente de sa capacité à transformer les situations critiques en opportunités ?

L'histoire commence maintenant, celle d'une transition, d'un nouveau mouvement perpétuel, riche de possibles. Des précurseurs sont les clés des nouveaux paradigmes et des nouvelles grilles de lecture du Monde. Il nous faut partager cette culture, ces expérimentations, à plus grande échelle. C'est un grand chantier qui démarre, vous en trouverez de nombreuses illustrations dans ces carnets. Ce chantier “pharaonique”n'est pas interdit au public, il est même complètement public, puisque ces Carnets en open source sont voués à être le plus possible partagés, traduits, copiés, utilisés dans des ateliers collaboratifs, sur des plateformes, dans des projets publics et privés, à l’initiative de qui veut. Ils ont été en tous cas, imaginés afin de rendre compréhensible la société dans laquelle nous entrons, pour en affiner la gouvernance partagée, écoresponsable, et en co-construire l'armature ultravégétale, démocratique, et régénérante.

Alors comment allez-vous entrer vous, dans l'âge de la Femme et de l'Homme résilient (e)s ? Par la petite porte, la grande ? Ou bien par la fenêtre, par une lucarne sur le toit, éclairé (e) par des colonies de lucioles ? Je vois d'ici ceux qui vont préférer rester côté jardin” et y relire Voltaire et son inaltérable “Candide”. L'Archipel des transitions s'il n'a certainement pas la prétention d'être un nouveau conte philosophique à la "Candide", est un voyage initiatique en soi et à l'intérieur du monde, il a l'ambition affichée, de rendre accessible la complexité, il puise ses sources d'inspiration, dans l'ensemble des faits précurseurs présents dans la société de 2018 (innovations, organisations, concepts, travaux de recherches, projets-pilotes, imaginaire nouveau… ), pour nous conduire vers ce que pourrait devenir la Terre adaptée. Cela peut se produire si, et seulement si, la coresponsabilité parvient à germer dans la nouvelle conscience planétaire, comme une étrange fleur sauvage, non encore identifiée par les botanistes. Aura-t-elle la couleur d'un coquelicot laïque ou celle d'une fleur mystique de lotus ? Quoiqu'il en soit, il nous faut beaucoup de jardiniers…encore plus de réparateurs de tout, et encore encore plus, de libres penseurs positifs du monde, acteurs de terrain, en lien avec les décideurs locaux, les Etats. Etats qui auront édicté, par un jeu de co-écriture avec une assemblée citoyenne, des droits élargis aux enfants et au monde du Vivant dans son ensemble. Cette fiction-réalité nous conduit à imaginer ce qu’il arriverait si les politiques taxant le carbone se généralisaient rapidement. Le coût global devra aussi faire partie des stratégies, afin d'intégrer le coût de l'impact social et environnemental de nos projets…Puis l'économie symbiotique, à impact positif, devra très vite entrer dans nos logiciels de développement, pour permettre à nos écosystèmes de se régénérer, et de produire des nouveaux services écologiques permettant la résilience de nos sociétés. Les personnes qui s'engageront dans ces nouveaux modes de vie, seront directement gratifiées, et récompensées par les nouveaux modèles économiques. Ces carnets sont un peu un tremplin pour y arriver… Voilà, c'est parti 1 2 3 Soleil !

Télécharger l'Archipel des Transitions.pdf