logo-tapuscrits

facebooktweeterpinterestinstagram
Site sécurisé par Gandi contact connexion cgu-cgv aide
» 

Notre boutique de livres

Les livres d'occasions sont uniquement vendus sur place.

906 références au catalogue.

commander
En stock 1
Sur place uniquement
1.50 € TTC
jaquette
Occasion : folio junior
ISBN 9782070643035 - 01/1998
356 pages - au format 125 x 178

Harry Potter et la Chambre des Secrets

J. K. Rowling

Une rentrée fracassante en voiture volante, une étrange malédiction qui s'abat sur les élèves, cette deuxième année à l'école des sorciers ne s'annonce pas de tout repos ! Entre les cours de potions magiques, les matches de Quidditch et les combats de mauvais sorts, Harry et ses amis Ron et Hermione trouveront-ils le temps de percer le mystère de la Chambre des Secrets ?

commander
En stock 1
Sur place uniquement
3.00 € TTC
jaquette
Occasion : France loisirs
11/1997
137 pages - au format 140X210

Le scaphandre et le papillion

Jean-Dominique Bauby

Le 8 décembre 1995, brutalement, un accident vasculaire a plongé Jean-Dominique Bauby dans un coma profond. Quand il en est sorti, toutes ses fonctions motrices étaient détériorées. Atteint de ce qu'on appelle le ' locked-in syndrome ' - littéralement : enfermé à l'intérieur de lui-même -, il ne pouvait plus bouger, manger, parler ou même simplement respirer sans assistance.

commander
En stock 1
Sur place uniquement
1.50 € TTC
jaquette
Occasion : poche
ISBN 9782253170129 - 11/1997
185 pages - au format Poche

Douce nuit

Mary Higgins Clark

Brian, sept ans, n'a plus qu'une seule idée, qu'un seul espoir : la médaille de Saint-Christophe,, donnée par sa grand-mère, pourrait sauver la vie à son papa, hospitalisé pour une grave maladie... C'est grand-mère qui l'affirme, elle ne peut pas se tromper. Aussi, lorsqu'une inconnue s'enfuit avec le portefeuille tombé du sac de sa mère, où se trouve la médaille, il n'hésite pas à se lancer à ses trousses, abandonnant la féerie du Rockefeller Center illuminé pour la nuit de Noël. Et le cauchemar commence, pour Brian, pour sa mère, tissé de main de maître par la reine du suspense, auteur de La Nuit du renard (Grand Prix de littérature policière 1980) et de La Clinique du docteur H.

commander
En stock 0
Sur place uniquement
2.00 € TTC
jaquette
Occasion : Gallimard
ISBN 9782070374878 - 11/1997
366 pages - au format 18 x 11
Préface de Patrick Besnier

Cyrano de Bergerac

Edmond Rostand

Aimable jeune homme et auteur à demi-succès patronné par Sarah Bernhardt, Rostand devient du jour au lendemain avec Cyrano de Bergerac un héros national, sur-le-champ décoré de la Légion d'honneur. Somptueux divertissement poético-militaire, pièce historique qui rappelait à la fois Les Trois Mousquetaires et le monde des précieux, drame en vers d'une ahurissante virtuosité où parut revivre le meilleur du Ruy Blas, Cyrano conquit sans peine un public lassé du théâtre d'idées, qu'enflamma le patriotisme cultuel de l'auteur. ' Ainsi, il y a un chef-d'œuvre de plu au monde ', écrivait Jules Renard le soir de la générale. Il faut sans doute en rabattre un peu, mais un peu seulement : bien que né dans le sérail de la plu bourgeoise des bourgeoisies, Cyrano demeure la plus grande réussite de théâtre populaire à ce jour connue et le dernier acte, avec son couvent et ses feuilles mortes, est aussi émouvant qu'un finale de Verdi.

commander
En stock 1
Sur place uniquement
0.50 € TTC
jaquette
Occasion : Livre de poche
ISBN 9782253136477 - 09/1997
95 pages - au format 18 x 11

La vénus d'ille

Prosper Mérimée

Un choix de textes courts, retenus pour leur intensité narrative ou pour l'exemplaire qualité de leur langue. Une présentation réduite à l'essentiel - sens des mots, des allusions et des références culturelles. Destinée aux jeunes d'âge scolaire tout comme aux adultes, cette nouvelle collection met à la portée de tous les richesses parois méconnues de notre patrimoine littéraire. C'était bien une Vénus, et d'une merveilleuse beauté. Elle avait le haut du corps nu, comme les Anciens représentaient d'ordinaire les grandes divinités. Rien de plus suave, de plus voluptueux que ses contours ; rien de plus élégant et de plus noble que sa draperie. Je m'attendais à quelque ouvrage du Bas-Empire ; je voyais un chef-d'oeuvre du meilleur temps de la statuaire. Ce qui me frappait surtout, c'était l'exquise vérité des formes, en sorte qu'on aurait pu les croire moulées sur nature, si la nature produisait d'aussi parfaits modèles. La chevelure, relevée sur le front, paraissait avoir été dorée autrefois. La tête, petite comme celle de presque toutes les statues grecques, était légèrement inclinée en avant. Quant à la figure, jamais je ne parviendrai à exprimer son caractère étrange, et dont le type ne se rapprochait de celui d'aucune statue antique dont il me souvienne. Ce n'était point cette beauté calme et sévère des sculpteurs grecs, qui, par système, donnaient à tous les traits une majestueuse immobilité. Ici, au contraire, j'observais avec surprise l'intention marquée de l'artiste de rendre la malice arrivant jusqu'à la méchanceté. Tous les traits étaient contractés légèrement : les yeux un peu obliques, la bouche relevée des coins, les narines quelque peu gonflées. Dédain, ironie, cruauté, se lisaient sur ce visage d'une incroyable beauté cependant. En vérité, plus on regardait cette admirablestatue, et plus on éprouvait le sentiment pénible qu'une si merveilleuse beauté pût s'allier à l'absence de toute sensibilité. « Si le modèle a jamais existé, dis-je à M. de Peyrehorade, et je doute que le ciel ait jamais produit une telle femme, que je plains ses amants ! Elle a dû se complaire à les faire mourir de désespoir. Il y a dans son expression quelque chose de féroce, et pourtant je n'ai jamais vu rien de si beau.