logo-tapuscrits

facebooktweeterpinterestinstagram
Site sécurisé par Gandi contact connexion cgu-cgv aide
» 

Notre boutique de livres

Les livres d'occasions sont uniquement vendus sur place.

907 références au catalogue.

commander
En stock 1
Sur place uniquement
4.00 € TTC
jaquette
Occasion : Points
ISBN 9782020066037 - 01/1980
248 pages - au format 105 x 180

Pouvoirs de l'horreur

Julia Kristeva

Pourquoi l'abjection ? Pourquoi y a-t-il ce ' quelque chose ' qui n'est ni sujet ni objet, mais qui, sans cesse, revient, révulse, fascine ? Ce n'est pas de la névrose. On l'entrevoit dans la phobie, la psychose. Il s'agit d'une explosion que Freud a touchée mais peut-être aussi évitée, et que la psychanalyse devrait être de plus en plus pressée d'entendre. Car l'histoire et la société nous l'imposent. Dans l'horreur. Les rites, les religions, l'art ne feraient-ils rien d'autre que de conjurer l'abjection ? D'où l'étrange révélation de la littérature : Dostoïevski, Lautréamont, Proust, Artaud et, de façon très symptomatique, Céline. Le voici maintenant, cet habitant des frontières, sans désir ni lieu propres, errant, douleur et rire mélangés, rôdeur écœuré dans un monde immonde. C'est le sujet de l'abjection.

commander
En stock 1
Sur place uniquement
4.00 € TTC
jaquette
Occasion : Points
01/1980
172 pages - au format 105 x 180

La question homosexuelle

Marc Oraison

Mon ' métier ' de prêtre médecin m'a naturellement rapproché des mal-aimés et des mal-aimants. Si j'en parle aujourd'hui c'est parce que, pendant plus de vingt ans, jour après jour, j'ai essayé de comprendre les chemins du désir, contrariés et contrariants, de l'être humain. J'appelle ici l'homosexualité par son nom - comme question centrale d'une angoisse inconfortable, double face ambiguë ou malheureuse de l'amour. Jusqu'ici, elle suscite souvent sarcasme ou mépris ; ou revendication agressive. Je ne condamne personne. Je témoigne de ce que j'ai connu, vu et entendu. Je plaide pour le bonheur. Il est intolérable de croire que le bonheur est facile ou gratuit. Tant d'êtres souffrent...

commander
En stock 1
Sur place uniquement
2.00 € TTC
jaquette
Occasion : France loisirs
10/1979
257 pages - au format 140X220

E=mc2 mon amour

Patrick Cauvin

Lui un peu voyou, elle un peu bêcheuse, ces deux bambins qui totalisent moins de vingt-trois printemps vont se rencontrer, se flairer, se reconnaître et vivre dans l'incompréhension générale ce qu'il est légitime d'appeler un grand amour.

commander
En stock 1
Sur place uniquement
2.00 € TTC
jaquette
Occasion : Stock
10/1979
468 pages - au format 130X220

L'adieu à la femme sauvage

Henri Coulonges

Une petite fille de douze ans et demi, Johanna, quitte la maison familiale pour se rendre avec sa meilleure amie au cirque voisin qui donne une séance spéciale pour le Carnaval. Quoi de plus prosaïque et de plus normal, si ce n'est que la scène se passe à Dresde un soir de février 1945 et que cette même nuit se déchaîne le bombar-dement anglo-américain qui, en trois vagues successives, va entièrement détruire une ville demeurée jusqu'ici à l'écart de la guerre, tuant une grande partie de ses habitants et causant avec des moyens, « conventionnels » l'une des plus meurtrières catastrophes de l'Histoire.

commander
En stock 1
Sur place uniquement
2.00 € TTC
jaquette
Occasion : Editions Albatros
01/1979
200 pages - au format 130 x 210

Marguerite Duras

Ouvrage collectif

' Je fais des films pour occuper mon temps. Si j'avais la force de ne rien faire, je ne ferais rien. C'est parce que je n'ai pas la force de ne m'occuper à rien faire que je fais des films. ' Depuis India Song, Marguerite Duras a fait quatre films. Coup sur coup. Et à chaque fois, une remise en crise, une destruction et une éphémère reconstruction furent à l'œuvre. Pourquoi cet acharnement à faire des films? Et pourquoi cet acharnement-là ? D'India Song au Camion, Marguerite Duras éprouve ce parcours fait de nouvelles propositions, de décisions, d'inquiétudes, de ruptures. Question à elle-même. Questions au cinéma. Questions aux spectateurs. Cette œuvre singulière et énigmatique nous provoque avec cette violence subversive et cette passion vitale. Est-ce pour cela qu'elle nous préoccupe tant ? Et pourquoi est-elle, pour nous, si essentielle et si inévitable ? Oui, pourquoi ?