logo-tapuscrits

facebooktweeterpinterestinstagram
Site sécurisé par Gandi contact connexion cgu-cgv aide
» 

Notre boutique de livres

Les livres d'occasions sont uniquement vendus sur place.

906 références au catalogue.

commander
En stock 1
Sur place uniquement
4.00 € TTC
jaquette
Occasion : Gallimard
00/1979
633 pages - au format 18 x 10,5

Les raisins de la colère

John Steinbeck

Le soleil se leva derrière eux, et alors... brusquement, ils découvrirent à leurs pieds l'immense vallée. Al freina violemment et s'arrêta en plein milieu de la route. - Nom de Dieu ! Regardez ! s'écria-t-il. Les vignobles, les vergers, la grande vallée plate, verte et resplendissante, les longues files d'arbres fruitiers et les fermes. Et Pa dit : - Dieu tout-puissant !... J'aurais jamais cru que ça pouvait exister, un pays aussi beau.

commander
En stock 1
Sur place uniquement
3.00 € TTC
jaquette
Occasion : France loisirs
10/1978
220 pages - au format 135X210

Violette Noziere

Jean-Marie Fitère

22 janvier 1915. Dans l'église de la petite commune de Neuvy-sur-Loire, en Bourgogne, on baptise un bébé de sexe féminin âgé de huit jours. Elle s'appelle Violette. Ses parents, Germaine et Baptiste Nozière, sont comblés par l'arrivée de cette enfant. Elle restera leur fille unique qu'ils chériront jusqu'à la fin.

commander
En stock 1
Sur place uniquement
2.00 € TTC
jaquette
Occasion : France loisirs
07/1978
411 pages - au format 145X220

Allegra

Françoise Mallet-Joris

Aux yeux de ses parents, de ses sueurs, Allegra passe pour 'jolie, parfaite, un peu indifférente'. Elle vient de se marier; on lui prédit un avenir à son image calme et souriant. En vérité, qui est Allegra derrière cette douceur limpide ?

commander
En stock 1
Sur place uniquement
2.00 € TTC
jaquette
Occasion : Juliard
04/1978
190 pages - au format 130X200

Tropique du valium

Patricia Finaly

La folie d'un amour non partagé. un syndrome psychiatrique

commander
En stock 1
Sur place uniquement
1.00 € TTC
jaquette
Occasion : folio
01/1978
155 pages - au format 108 x 180

Hiroshima mon amour

Marguerite Duras

' LUI : Tu n'as rien vu à Hiroshima. Rien. ELLE : J'ai tout vu. Tout... Ainsi l'hôpital je l'ai vu. J'en suis sûre. L'hôpital existe à Hiroshima. Comment aurais-je pu éviter de le voir ? LUI : Tu n'as pas vu d'hôpital à Hiroshima. Tu n'as rien vu à Hiroshima... ELLE : Je n'ai rien inventé. LUI : Tu as tout inventé. ELLE : Rien. De même que dans l'amour cette illusion existe, cette illusion de pouvoir ne jamais oublier, de même j'ai eu l'illusion devant Hiroshima que jamais je n'oublierai. De même que dans l'amour. '