logo-tapuscrits

facebooktweeterpinterestinstagram
Site sécurisé par Gandi contact connexion cgu-cgv aide
» 

Notre boutique de livres

Les livres d'occasions sont uniquement vendus sur place.

864 références au catalogue.

commander
En stock 1
Sur place uniquement
1.00 € TTC
jaquette
Occasion : Castor poche flammarion
ISBN 2081617145 - 01/1970
120 pages - au format 112 x 165

Jonathan Livingston le goéland

Richard Bach

Jonathan Livingston n'est pas un goéland comme les autres. Sa passion, c'est de voler toujours plus vite, toujours plus haut. Ses parents l'incitent à se comporter comme tout bon goéland qui vole uniquement pour se nourrir. Mais après de douloureux efforts, Jonathan parvient à dépasser ses limites. Chassé du clan, condamné à une vie hors la loi, il poursuit alors solitaire son entraînement jusqu'au jour où il rencontre d'autres adeptes du vol libre...

commander
En stock 1
Sur place uniquement
3.00 € TTC
jaquette
Occasion : Le livre de poche
00/1970
503 pages - au format 170x115

Germinal

Emile Zola

Fils de Gervaise Macquart et de son amant Auguste Lantier, le jeune Étienne Lantier s'est fait renvoyer de son travail pour avoir donné une gifle à son employeur. Chômeur, il part dans le Nord de la France à la recherche d'un nouvel emploi. Il se fait embaucher aux mines de Montsou et connaît des conditions de travail effroyables. Il trouve à se loger dans une famille de mineurs, les Maheu, et tombe amoureux de l'une des filles, la jeune Catherine. Celle-ci est la maîtresse d'un ouvrier brutal, Chaval, et bien qu'elle ne soit pas insensible à Étienne, elle se refuse à passer d'amant en amant. Lorsque la Compagnie des Mines, arguant de la crise économique, décrète une baisse de salaire, Lantier pousse les mineurs à la grève. Il parvient à vaincre leur résignation et à leur faire partager son rêve d'une société plus juste et plus égalitaire.

commander
En stock 1
Sur place uniquement
3.00 € TTC
jaquette
Occasion : J'ai lu
00/1970
372 pages - au format 16,5 x 11,5

Les Eygletière, tome 3 : La malandre

Henri Troyat

Il n'a pas suffi que Jean-Marc rompe toute relation avec sa trop séduisante belle-mère pour que la paix revienne chez les Eygletière. Blessé par la trahison de son fils, Philippe Eygletière refuse de le revoir. Mieux encore, le voici prêt à toutes les bassesses pour reconquérir sa femme qui lui fait payer cher ses infidélités passées. Absorbé dans ce combat égoïste, il en oublie ses enfants. Peu lui importe que Daniel, marié et père de famille à 19 ans, vive aux crochets de ses beaux-parents; que sa fille Françoise s'enlise dans une situation absurde entre le cynique Alexandre Koslov et le rejeton de celui-ci, le charmant Nicolas; que Jean-Marc songe à se marier, par faiblesse, avec cette petite snob de Valérie. Les fatigues de l'âge mûr opposées au triomphal appétit des jeunes, l'obsession de la mort, l'agitation de la vie moderne, les sourds craquements d'une charpente sociale vieillie, pourrie, pleine de « malandres », tels sont les thèmes de ce roman amer et fort sur lequel s'achève le cycle des Eygletière.

commander
En stock 1
Sur place uniquement
1.00 € TTC
jaquette
Occasion : Christian Bourgois
00/1970
191 pages - au format 18 x 11

Textes et chansons

Boris Vian

Chansons drôles, tragiques, féroces, tendres ou folles ; proses décapantes et décapitantes, il y en a cinquante-cinq dans ce livre qui reprend le volume paru naguère sous le même titre dans la collection « Refus d'obtempérer » aux éditions Julliard. Dix textes ont été ôtés du recueil primitif : le lecteur les retrouvera, à leur juste place, dans d'autres volumes 10-18. En revanche, notre édition s'augmente de vingt-trois textes inédits qui allument de nouvelles girandoles en cette grande fête où, parmi les rires et les danses, tombent les têtes de pipe.

commander
En stock 1
Sur place uniquement
2.00 € TTC
jaquette
Occasion : Robert Lafont
10/1969
280 pages - au format 140X200

L'espion aux yeux verts

Bernard Clavel

Nous portons tous en nous un lot de souvenirs, de sujets, de personnages, qui n'ont leur place dans aucun roman. Pour cette partie cependant précieuse de notre bagage sentimental, la nouvelle est un beau refuge. Plus fréquemment que le roman, elle est une oeuvre jaillie du plus secret de l'écrivain et écrite sous la poussée d'une envie à laquelle il ne saurait résister. D'où, souvent, sa surprenante richesse.